Argentine : où en est l'enquête ?

  • A
  • A
Argentine : où en est l'enquête ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

Un deuxième suspect a été confondu par son ADN dans le meurtre des deux Françaises.

L'enquête avance après le meurtre de Cassandre Bouvier, 29 ans, et d'Houria Moumni, 24 ans, deux étudiantes françaises tuées par balle dans le nord-ouest de l'Argentine. Leurs corps avaient été retrouvés le 29 juillet dans le parc touristique de la Quebrada, à San Lorenzo, en Argentine. Europe1.fr fait le point sur les investigations alors qu'un deuxième suspect vient d'être confondu par son ADN.

Comment ont-elles été tuées ? Les deux étudiantes françaises ont été battues et agressées sexuellement avant d'être tuées par balles. Cassandre Bouvier a été tuée d'une balle dans le front. La jeune femme aurait résisté à son agresseur et lui aurait arraché des cheveux, qui ont été retrouvés dans son poing fermé. Houria Moumni a, elle, été tuée d'une balle dans le dos. Elle serait morte plusieurs heures après avoir reçu la balle du tireur.

Qui sont les principaux suspects ? Gustavo Lasi, un fonctionnaire de 24 ans qui arrondit ses fins de mois comme guide touristique dans la réserve naturelle de la Quebrada de San Lorenzo, Daniel Vilte, un maçon de 23 ans, et Santos Vera, un jardinier de 37 ans sont les seuls à demeurer incarcérés sur les sept personnes entendues dans cette affaire. Le principal suspect, Gustavo Lasi, s'est trouvé en possession d'un appareil photo et d'un portable ayant appartenu aux Françaises et aurait tenté de dissimuler la carabine de calibre 22 utilisée pour abattre Cassandre Bouvier. Le jeune homme a reconnu "s'être trouvé sur les lieux du crime" mais nie toute responsabilité dans le meurtre des deux jeunes femmes.

Que disent les tests ADN ?  Lundi, un deuxième suspect a été confondu grâce aux échantillons d'ADN prélevés sur le corps de Cassandre Bouvier. Il s'agit de Santos Vera, dont des résidus de peau ont été retrouvées sur le corps de la jeune femme. Ce jardinier de 37 ans a déjà avoué sa participation à l'agression mais rejette toute responsabilité dans le double meurtre. Par ailleurs, l'ADN confond également pour la deuxième fois Gustavo Lasi, 24 ans, principal suspect, dont des traces de sperme ont été retrouvées sur le corps de Cassandre Bouvier. Il avait déjà été établi après un premier examen ADN que Gustavo Lasi avait agressé sexuellement l'autre victime, Houria Moumni.