Arabie saoudite : l'agonie insupportable d'une étudiante

  • A
  • A
Arabie saoudite : l'agonie insupportable d'une étudiante
En Arabie Saoudite, les écoles et la plupart des universités sont interdites au sexe opposé.@ REUTERS
Partagez sur :

Prise en charge trop tard, l'étudiante a succombé à une crise cardiaque, suscitant une vague d'indignations en Arabie Saoudite.

Elle s'appelait Amna Bawazeer. Il est 11 heures mercredi matin lorsque cette étudiante saoudienne fait une crise cardiaque sur le campus de son université à Riyad, peut-on lire sur Al Arabiya. Les secours sont appelés sur place mais lorsque l'équipe d'ambulanciers arrive devant les grilles de l'université, elle est refoulée : les soignants sont des hommes et les autorités leur refusent tout accès au campus 100% féminin. Lorsqu'ils sont enfin autorisés à avoir accès à la jeune femme une heure 45 plus tard, il est trop tard : elle est déjà morte.

Cette mort a déclenché une vague d'indignation sur Twitter, de nombreux Saoudiens pointant du doigt les lois ségrégationnistes du royaume. En Arabie Saoudite, les écoles et la plupart des universités sont interdites au sexe opposé.