Arabie : des tirs dans le village natal du dignitaire chiite exécuté

  • A
  • A
Arabie : des tirs dans le village natal du dignitaire chiite exécuté
@ HASSAN AMMAR / AFP
Partagez sur :

Nimr Al-Nimr, dignitaire chiite, a été exécuté samedi provoquant la colère de la population d'Arabie saoudite appartenant à cette branche de l'islam.

La police saoudienne a essuyé des tirs tard dimanche soir à Aouamiya, le village natal du dignitaire chiite Nimr al-Nimr, condamné à mort pour "terrorisme" et exécuté samedi, a annoncé lundi l'agence officielle saoudienne SPA.

Colère locale. Après la mort du cheikh al-Nimr, les habitants de la région de Katif, où est situé le village d'Aouamiya, ont organisé plusieurs manifestations contre la famille Saoud au pouvoir, pour exprimer leur colère. Selon SPA, les autorités étaient à la recherche des auteurs d'un acte "terroriste". Au moment de la fusillade, les policiers cherchaient à récupérer des équipements lourds volés. Selon Reuters, un Saoudien a été tué par balles et un garçon âgé de 8 ans a été blessé lors de ces incidents.

Hausse des tensions avec l'Iran chiite. Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubeir, a annoncé dimanche la rupture des relations diplomatiques de l'Arabie saoudite avec l'Iran, après l'attaque de son ambassade à Téhéran et la réaction iranienne à l'exécution du dignitaire religieux chiite Nimr al-Nimr.