Après la Maison-Blanche, quel avenir pour Barack Obama ?

  • A
  • A
Après la Maison-Blanche, quel avenir pour Barack Obama ?
Barack Obama sortant de l'avion présidentiel le 7 janvier 2017 à Jacksonville, en Floride.@ MANDEL NGAN / AFP
Partagez sur :

Après huit ans passés à la tête des États-Unis, comment Barack Obama  peut-il envisager l’avenir ?

Monter sur scène, s’installer au pupitre, ajuster le micro, puis prendre la parole, une dernière fois. Mardi soir, Barack Obama prononcera son ultime discours en tant que président des Etats-Unis avant l’investiture officielle de Donald Trump, prévue pour le 20 janvier prochain. Quelques minutes pour conclure huit années passées au Bureau ovale, achevée avec une forte cote de popularité, avant de se projeter vers l’après.

La vie d'après. Comme tous les chefs d’État américains, Barack Obama devra négocier cet étrange virage dans sa carrière, et se poser cette question : que faire de sa vie après avoir été à la tête de la première puissance mondiale ? Certains n’ont jamais trouvé la réponse. En témoigne cette phrase pleine d’amertume de John Quincy Adams, président de 1825 à 1829 : "Il n’y a rien de plus pitoyable dans la vie qu’un ancien président."

Une bibliothèque présidentielle en projet. Mais Barack Obama n’est pas homme à se morfondre. Interrogé au sujet de sa reconversion sur les plateaux télé américains, il a d’abord usé d’humour, répondant : "Je vais dormir deux semaines, puis ensuite partir en vacances avec Michelle. Pour le reste, on verra." Mais en réalité, l’avenir est déjà largement tracé. En effet, comme tous les présidents depuis Calvin Coolidge en 1929, Barack Obama s’est déjà lancé dans un projet de construction d’une bibliothèque présidentielle dans le sud de Chicago, recensant les discours, documents officiels et autres vestiges de ses deux mandats à la tête du pays. Un chantier d’envergure, puisque le bâtiment, qui devrait s’appeler "Obama Presidential Center", coûterait près d’un milliard de dollars selon le New York Times.

Le business de l'autobiographie présidentielle. Le projet architectural, qui devrait être livré en 2020, sera financé par la Fondation Barack Obama. Le futur ex-président pourra éventuellement mettre lui-même la main à la poche, en puisant dans son trésor de guerre. Les trois livres qu’il a déjà publiés avant et pendant ses mandats lui ont rapporté pas moins de 15 millions de dollars (14 millions d’euros), sans compter la pension qu’il percevra désormais à vie : 205 700 dollars (195 000 euros).

Michelle Obama se serait déjà lancée dans la rédaction de son livre. Et si le besoin s’en fait sentir, Barack Obama peut toujours écrire un quatrième ouvrage, un exercice auquel se sont frottés nombre d’anciens résidents de la Maison-Blanche. Bill Clinton avait gagné 14 millions d’euros, Barack Obama pourrait en empocher autant selon le New York Times, qui assure que Michelle Obama elle aussi se serait lancée dans la rédaction d’un livre. De quoi doubler la mise pour le couple. 

Des conférences à 100 000 euros. L’ancienne Première Dame a prouvé à plusieurs reprises toute l’étendue de son talent oratoire, notamment au cours de la dernière campagne présidentielle. Comme son mari, elle pourrait facturer ses interventions dans des conférences universitaires ou professionnelles près de 100 000 euros la session. Histoire de concurrencer un peu les Clinton, références en la matière. Si cette piste semble crédible, Barack Obama a évoqué toutes sortes de pistes pour son avenir, plus surprenantes les unes que les autres. Dans une interview au magazine GQ, le président a ainsi évoqué son envie d’investir dans une franchise NBA, une information confirmée par le porte-parole de la Maison-Blanche à l’époque sur ESPN. Spotify a même profité de l'engouement médiatique autour de l'avenir de ce dernier pour lui proposer un emploi de créateurs de playlists. 

Reconversion dans la NBA et compte Linkedin. Autre question toujours en suspens : où le couple va-t-il s’installer ? Pour l’instant, ils ont emménagé dans leur propriété de 800 m² de Washington. Mais les commentateurs américains annoncent un retour des Obama dans "leur" ville de Chicago, là où tout a commencé...