Appels à la grève jeudi dans les territoires palestiniens

  • A
  • A
Appels à la grève jeudi dans les territoires palestiniens
La décision de Donald Trump a suscité la colère des Palestiniens et une vague de réprobation au Proche-Orient et bien au-delà.@ SAID KHATIB / AFP
Partagez sur :

Les différents mouvements politiques palestiniens ont appelé à une grève générale et à des rassemblements, jeudi, contre la décision de Donald Trump sur Jérusalem.

L'ensemble des formations politiques palestiniennes ont appelé mercredi à l'organisation de grèves et de rassemblements, jeudi, pour protester contre la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale de l'État d'Israël.

Un jour sans école décrété. Répondant à cet appel, le ministre palestinien de l'Éducation nationale a décrété que jeudi serait un jour sans école et a prié enseignants, lycéens et étudiants de participer aux rassemblements prévus dans la bande de Gaza, en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

Manifestations en Turquie

Des centaines de personnes ont manifesté mercredi bruyamment mais pacifiquement devant le consulat américain à Istanbul contre la décision de Donald Trump. Environ 1.500 personnes se sont rassemblées près du Bosphore, à l'extérieur de l'enceinte diplomatique américaine très protégée. La police a bouclé la zone à l'aide de barricades, a indiqué un correspondant de l'AFP.  Le slogan "Palestine libre" a été peint au mur du consulat et des manifestants ont jeté des bouteilles en plastique vers le bâtiment. Un bout de papier avec une représentation du drapeau d'Israël a également été brûlé. 

Agitant des drapeaux palestiniens et allumant des fusées éclairantes, les manifestants ont scandé "Américains assassins, partez du Moyen-Orient", "à bas l'Amérique !" et ont exhorté le groupe palestinien Hamas à "frapper Israël". Un regroupement similaire a eu lieu devant l'ambassade des Etats-Unis à Ankara, la capitale turque, où les manifestants ont brandi des photos du président turc Recep Tayyip Erdogan.