Ankara a envoyé des "dossiers" sur Gülen à Washington

  • A
  • A
Ankara a envoyé des "dossiers" sur Gülen à Washington
Binali Yildirim, le Premier ministre truc. @ ADEM ALTAN / AFP
Partagez sur :

La Turquie accuse le prédicateur, qui vit en exil aux Etats-Unis, d'être lié à la tentative de coup d'Etat de vendredi dernier.

Le Premier ministre turc a affirmé mardi que son gouvernement avait envoyé des dossiers aux Etats-Unis pour demander l'extradition du prédicateur Fethullah Gülen accusé d'être lié à la tentative de putsch.

Quatre dossiers. "Nous avons envoyé quatre dossiers aux Etats-Unis pour (demander) l'extradition du terroriste en chef", a déclaré Binali Yildirim au parlement, ajoutant : "nous leur présenterons plus de preuves qu'ils n'en veulent". "Je vous le dis: ne protégez pas davantage ce traître, ce terroriste-en-chef", a lancé le chef du gouvernement turc. 

Les autorités turques accusent Fethullah Gülen, un ancien allié du président Recep Tayyip Erdogan devenu son pire ennemi, d'être l'instigateur de la tentative de coup d'Etat menée dans la nuit de vendredi à samedi.

Une extradition s'il y a des preuves, déclare Kerry. Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a indiqué lundi qu'une extradition de Fethullah Gülen n'était pas envisageable en l'absence de preuves et qu'il appartenait aux autorités turques d'en fournir. 

Le prédicateur pas inquiet. Dans un entretien accordé lundi, Fethullah Gülen a déclaré ne pas avoir d'inquiétude quant à une possible extradition. Les Etats-Unis "sont un Etat de droit", a expliqué l'ancien imam de 75 ans, visiblement très fatigué, lui qui souffre de complications cardio-vasculaires et de diabète. "Le droit est au-dessus de tout ici. Je ne crois pas que ce gouvernement va prêter attention à quelque chose qui n'est pas fondé en droit", a-t-il martelé.