Angela Merkel a perdu sa majorité

  • A
  • A
Angela Merkel a perdu sa majorité
@ REUTERS
Partagez sur :

Son parti a perdu l'élection régionale en Rhénanie et donc la majorité à la chambre haute allemande.

C’est un camouflet pour la chancelière allemande. La coalition des conservateurs-libéraux d' Angela Merkel a perdu dimanche le scrutin en Rhénanie du Nord-Westphalie, l'Etat le plus peuplé d'Allemagne, selon des résultats définitifs.

L'Union chrétienne démocrate (CDU) d’Angela Merkel a recueilli environ 34,6% des voix. Son allié, le parti libéral, grand vainqueur des législatives de septembre avec le score historique de 14,6% des suffrages, prend une gifle, en recueillant 6,7%.

Les Verts et l’extrême-gauche en hausse

Le parti social-démocrate (SPD) a, comme les conservateurs, fait moins bien que lors des précédentes élections régionales de 2005, avec un peu moins de 35% des voix.

Les Verts apparaissent comme les grand vainqueurs du scrutin avec 12,3% des suffrages, et le parti de la gauche radicale Die Linke franchirait la barre des 5% lui permettant d'entrer au parlement régional, avec 5,7%.

La CDU n’est plus majoritaire

Concrètement, ce résultat signifie que la chancelière ne peut plus compter sur une majorité au Bundesrat, la chambre haute du Parlement, qui représente les 16 Etats, ce qui va l'obliger à chercher des compromis avec l'opposition sociale-démocrate (SPD). La chancelière Merkel va donc être contrainte de rechercher des compromis avec l'opposition sociale-démocrate pour faire passer ses grandes décisions politiques.

Les grosses réformes, promises durant la campagne de 2009, baisse d'impôts et réforme de la santé notamment, risquent de rester en souffrance au moins jusqu'aux nouvelles échéances régionales en 2011.