Amsterdam: un "stop" grillé?

  • A
  • A
Amsterdam: un "stop" grillé?
L'accident survenu samedi a fait plus de cent blessés et un mort.@ MAXPPP
Partagez sur :

L’un des deux trains entrés en collision samedi n’aurait pas respecté un signal "stop".

L’enquête sur les causes de l’accident qui a fait plus de cent blessés et un mort avance. L’un des deux trains entrés en collision samedi à Amsterdam n’aurait pas respecté un "signal stop", a annoncé lundi le gouvernement néerlandais. Cet accident survenu en fin de journée, dans la banlieue ouest de la ville, a fait 117 blessés, dont 42 graves, et un mort, une femme de 68 ans qui a succombé à ses blessures.

"Il semble que l’omnibus a passé un ‘signal stop’", a précisé dans un courrier au Parlement la ministre néerlandaise des Infrastructures, Schultz van Haegen. "Une enquête plus approfondie devra déterminer si cela peut être confirmé de manière définitive", ajoute-t-elle.

Un signal d’avertissement

Il était environ 18h30 samedi quand les deux trains se sont heurtés de plein fouet, frontalement, sans dérailler. Les deux trains, un train de banlieue et un train à grande vitesse, circulaient à faible vitesse, à environ 50 km/h selon la chaîne publique NOS. L’accident s’est produit sur un pont, entre la gare centrale et la gare d’Amsterdam Sloterdijk.

Des témoins auraient entendu l’un des trains émettre un long signal d’avertissement juste avant l’accident. Quant au choc, il n’a pas été très violent, mais des voyageurs qui étaient encore debout au moment de l’accident ont été projetés contre les fenêtres ou sont tombés dans les allées des wagons.