Amsterdam : fausse alerte, vraie "erreur"

  • A
  • A
Amsterdam : fausse alerte, vraie "erreur"
L'aéroport d'Amsterdam-Schiphol.@ REUTERS
Partagez sur :

Aucun avion n'a été détourné. Les autorités néerlandaises parlent d'"erreur de communication".

Une incompréhension entre le pilote d'un avion de la compagnie espagnole Vueling et la tour de contrôle de l'aéroport d'Amsterdam-Schipol a déclenché mercredi une fausse alerte au détournement d'avion et à la prise d'otage.

Deux chasseurs F-16 envoyés au devant de l'avion

Les 180 personnes à bord de l'appareil en provenance de Malaga ont dû avoir la surprise de leur vie en voyant leur avion se faire intercepter par deux chasseurs F-16 envoyés par le ministère néerlandais de la Défense.

"L'avion a atterri à Schiphol, il s'agit d'une possible prise d'otage", avait déclaré un porte-parole de la gendarmerie de l'aéroport après cette escorte.  

Une "erreur de communication"

La compagnie aérienne espagnole Vueling avait d'emblée démenti, de son côté, toute prise d'otage sur ce vol. "Il n'y a jamais eu le moindre danger. Un manque de communication entre le pilote et la tour de contrôle a déclenché la procédure de sécurité", a ensuite précisé une porte-parole de Vueling.

Un passager joint par la télévision néerlandaise avait, d'ailleurs, assuré que tout était calme dans l'avion et que le pilote attendait instruction des autorités, comme le rapportait une journaliste d'Europe 1 sur son compte Twitter. L'explication a été confirmée par la police néerlandaise.