Amanda Knox : à quoi ressemble sa nouvelle vie ?

  • A
  • A
Amanda Knox : à quoi ressemble sa nouvelle vie ?
Amanda Knox est rejugée à partir de lundi à Florence. Elle n'ira pas en Italie pour ce nouveau procès.@ Reuters
Partagez sur :

L’Américaine, acquittée pour le meurtre de sa colocataire en Italie, est rejugée lundi. Mais elle ne participera pas au procès.

L’INFO. Amanda Knox le martèle : elle est innocente et ne retournera pas en Italie. La jeune Américaine est rejugée à partir de lundi par un tribunal de Florence pour le meurtre de sa colocataire britannique, Meredith Kercher, en 2007. Condamnée en première instance avec son ex-petit ami, Raffaele Sollecito, la jeune femme de 25 ans a passé quatre ans derrière les barreaux avant d’être innocentée en appel, en 201,1 un jugement annulé en Cassation en mars dernier. Depuis sa libération, Amanda Knox est retournée habiter à Seattle, sa ville natale. Voici à quoi ressemble la nouvelle vie de cette accusée très médiatique.

Une vie presque ordinaire. Depuis son retour, la jeune femme s’est inscrite à l’université de Washington, à Seattle, où elle prend des cours d’écriture. Décrite lors de son procès comme une fêtarde, consommatrice d’alcool et de drogues, elle se fait désormais discrète et mène une existence presque ordinaire avec son petit ami, professeur de guitare. D’après le quotidien britannique The Telegraph, Amanda Knox se serait mise au Krav Maga, un art martial, et fréquenterait assidûment la salle de sport.

0310AmandaKnoxReuters930620

© Reuters

"Je suis devenue plus introvertie". De son séjour en prison, l’étudiante dit avoir gardé des séquelles. Sa mère raconte qu’elle a dû se réhabituer à utiliser une machine à laver. Amanda Knox, qui a pris "40 ans" en quatre ans de prison, affirme souffrir de crises de panique et de stress post-traumatique, et affirme que son caractère a changé. "Je suis devenue un peu plus introvertie, plus calme et moins sociable. Ma sœur n’arrête pas de me dire que je devrais sortir plus, m’amuser plus, mais ce que je cherche maintenant, c’est avant tout du calme", confiait-elle à la chaîne américaine ABC à la mi-septembre.

L'interview d'Amanda Knox sur ABC (en anglais) :

Un livre à 4 millions de dollars. Du calme, oui, mais pas trop : à sa sortie de prison, la jeune femme a signé un accord de 4 millions de dollars pour un livre dans lequel elle raconte sa version des faits, de son arrivée en Italie à son retour, en passant par son procès pour le meurtre de Meredith Kercher, tuée de 47 coups de couteau. Intitulé "En attendant d’être entendue", l’ouvrage est sorti au printemps 2013, peu de temps après l’annonce par la justice italienne d’un nouveau procès. L’étudiante fait alors la tournée des médias, donnant interview après interview. Quant aux 4 millions de dollars, ils ont été utilisés pour couvrir ses frais juridiques, ses factures et les dettes accumulées pendant ses quatre ans en prison.

Et maintenant ? Amanda Knox n’assistera pas à son nouveau procès, tout comme son ex-petit ami italien. Elle en a le droit et le procès devrait se tenir sans elle. "J’ai déjà été emprisonnée en Italie alors que je suis innocente. Je ne peux pas me résoudre à vivre de nouveau cette expérience", a-t-elle expliqué sur NBC. En revanche, si elle est condamnée, l’Italie pourra demander son extradition. Même si, comme le rappelle la BBC, les États-Unis traînent en général des pieds pour extrader leurs citoyens.