"Allo Barack, c'est David !"

  • A
  • A
"Allo Barack, c'est David !"
David Cameron, le Premier ministre britannique, s'entretient au téléphone avec Barack Obama.@ Reuters
Partagez sur :

A peine élu, le président américain s'est entretenu avec de nombreux dirigeants, dont David Cameron.

C'est une grande tradition à chaque élection. Le président américain, Barack Obama, réelu mercredi, a décroché son téléphone pour appeler jeudi treize hauts dirigeants politiques du monde. Parmi les "privilégiés" de ce coup de fil en direct du Bureau ovale : le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou et le président égyptien Mohamed Morsi, qui l'avaient félicité après sa réélection, précise la Maison-Blanche. Le président s'est également entretenu avec la chancelière allemande Angela Merkel, son homologue français François Hollande, le roi Abdallah d'Arabie saoudite et le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, selon ses services.

Il a en outre reçu les appels du Premier ministre canadien, Stephen Harper, de la présidente brésilienne, Dilma Rousseff et du Colombien, Juan Manuel Santos. Sans oublier son plus fidèle et traditionnel allié : le Royaume-Uni et son Premier ministre, David Cameron.

"Lors de chaque appel il a remercié ses confrères pour leur amitié et leur partenariat. Il a aussi exprimé le souhait de poursuivre une coopération étroite à l'avenir avec ces pays", selon la Maison-Blanche.