Allergies : l'Europe met son nez dans les parfums

  • A
  • A
Allergies : l'Europe met son nez dans les parfums
Bruxelles a prévu de limiter la concentration autorisée pour douze composants naturels, dont le citral qu'on trouve dans les huiles essentielles d'agrumes.@ Maxppp
Partagez sur :

SANTE - Près d'un Européen sur 40 souffre d'allergies de peau. L'UE veut supprimer certains ingrédients.

L'INFO. L'Europe met littéralement son nez dans notre quotidien. Nouvel exemple : Bruxelles a décidé de regarder de plus près ce qu'on trouve dans une bouteille de parfum. Les essences naturelles, qui déterminent le jus des marques les plus prestigieuses, sont aujourd'hui en sursis car l'UE considère que certaines d'entre elles représentent un danger.

Des Européens allergiques. Si vous avez un grand parfum classique, son odeur va sans doute changer un peu dans les années qui viennent. C'est toute l'alchimie des plus grands jus qui est sur la sellette, notamment chez Guerlain, Dior, ou Chanel. Les marques restent très discrètes. Les formules sont un secret industriel mais il y a une certitude : il va falloir en modifier certaines.

Dior parfum bandeau

La raison ? Les allergies sont de plus en plus nombreuses. Aujourd'hui, près d'un Européen sur 40 souffre d'allergie de peau, d'eczéma par exemple, à cause de son parfum. 

Des ingrédients interdits. Ce sont les composants naturels, ceux qu'on trouve dans les plus anciens jus, qui sont les plus irritants. Bruxelles a donc prévu de limiter la concentration autorisée pour douze substances, dont huit essences naturelles. La commission européenne veut aussi interdire trois ingrédients : deux mousses d'arbres qui donnent une note boisée et une substance chimique qui sent le muguet.

C'est dont une petite révolution qui se prépare. Il y a quelques mois, lorsque les premières informations ont commencé à circuler, le groupe LVMH,  autrement dit Dior et Givenchy, avaient déclaré que c'est tout "le patrimoine culturel olfactif de l'Europe" qui est menacé. 

sur le même sujet, sujet,

ZOOM - Le paraben est mort, gare à l’eczéma

ZOOM - Asthme chez l'enfant : attention au fast-food

ZOOM - Le gouvernement brûle d’interdire les bougies parfumées