Allemagne : la poupée connectée Cayla retirée de la vente

  • A
  • A
Allemagne : la poupée connectée Cayla retirée de la vente
La poupée Cayla pourrait espionner les enfants.@ AFP
Partagez sur :

La poupée connectée "Mon amie Cayla" est désormais interdite à la vente en Allemagne, car ce jouet peut espionner les enfants selon les autorités.

Les autorités allemandes ont décidé d'interdire à la vente la poupée connectée Cayla, invoquant un risque contre la protection de la vie privée du fait du logiciel intégré dans le jouet. "Il s'agit aussi de protéger les membres les plus fragiles de notre société", a expliqué le directeur de l'Agence fédérale allemande des réseaux, Jochen Homann, qui recommande aux parents d'enfants en possédant déjà un exemplaire de le détruire.

La patte de pirates informatiques ? Le logiciel intégré à la poupée, créée par la compagnie américaine Genesis Toys, permet aux enfants de discuter avec Cayla. Selon le chercheur Stefan Hessel, qui a alerté l'Agence des réseaux, des pirates informatiques pourraient écouter et discuter avec les enfants jouant avec la poupée Cayla. Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès du distributeur du jouet en Allemagne, Vivid GmbH. Sur son site français, le distributeur de la poupée assure que "de nombreuses mesures de protection ont été mises en place pour que les enfants puissent jouer avec Cayla en toute sécurité".