Allemagne : la CDU de Merkel battue dans deux des trois scrutins régionaux

  • A
  • A
Allemagne : la CDU de Merkel battue dans deux des trois scrutins régionaux
La CDU de la chancelière Angela Merkel est battue dans deux des trois régions soumises au vote, dimanche.@ Thomas Kienzle / AFP
Partagez sur :

La droite populiste allemande AfD a effectué une percée lors de trois scrutins régionaux dimanche en Allemagne, tandis que le parti d'Angela Merkel, la CDU, est battu dans deux régions, selon les premiers sondages réalisés à la sortie des bureaux de vote.

Le parti anti-immigration Alternative pour l'Allemagne (AfD) a effectué une percée lors de trois scrutins régionaux dimanche en Allemagne, obtenant de 10% à 23% des voix, selon les premiers sondages réalisés à la sortie des bureaux de vote. L'Union chrétienne-démocrate (CDU), le parti d'Angela Merkel, est quant à lui battu dans deux régions.

Vote sanction contre la CDU de Merkel. Les conservateurs de la chancelière Angela Merkel sont battus en particulier dans leur fief historique du Bade-Wurtemberg (ouest) où ils obtiendraient 27,5% des voix et sont devancés par les Verts (32,55%), après une campagne dominée par les inquiétudes des Allemands autour de l'afflux de réfugiés. Cette défaite, ainsi que celle en Rhénanie-Palatinat, où la CDU récolte 33% des voix, derrière les sociaux-démocrates du SPD, en tête avec 37,5%, a de quoi inquiéter la chancelière, qui a décidé l'an dernier de laisser plus d'un million de migrants entrer en Allemagne, suscitant des remous au sein même de sa formation.

Les populistes entrent dans les trois parlements. En Saxe-Anhalt, dans l'ancienne Allemagne de l'Est, la CDU reste néanmoins le premier parti avec 30,5% des voix, mais l'AfD réussit une percée avec 21,5%, selon les sondages. Les populistes, dont le parti a été fondé il y a trois ans seulement, entrent ainsi dans les trois parlements régionaux. Cette percée risque de compliquer la tâche de la CDU, du SPD et des Verts pour bâtir des coalitions régionales stables. L'AfD sera désormais représentée dans huit des 16 régions du pays, à dix-huit mois des élections législatives et alors que d'autres scrutins régionaux sont attendus d'ici là.