Alerte dans un avion : un "canular" ?

  • A
  • A
Alerte dans un avion : un "canular" ?
@ REUTERS
Partagez sur :

Un Canadien avait été arrêté puis relâché samedi pour "préparation de sabotage d'avion".

La police suédoise a arrêté samedi matin un Canadien d'origine pakistanaise suspecté d'avoir voulu faire exploser un Boeing 777 pakistanais en provenance du Canada. L'avion, à destination du Pakistan, avait été contraint d'atterrir en urgence à l'aéroport de Stockholm.

"Nous détenons un homme suspecté d'avoir eu des explosifs à bord de l'avion entre le Canada et le Pakistan", avait déclaré le chef de l'enquête, le commissaire Stefan Raadman. Il avait été arrêté "pour préparation de sabotage d'avion, selon les termes de la loi suédoise". Aucun explosif n'avait finalement été trouvé, selon la police. L'homme a été relâché samedi, aucune charge n'a été retenue contre lui, a annoncé le parquet suédois.

La police canadienne a toutefois annoncé qu'elle enquêtait désormais sur "un canular terroriste".

Un homme soupçonné de porter des explosifs

L'appareil avait décollé du Canada et effectuait la liaison entre Calgary et Karachi. Quelque 243 passagers, dont le suspect, et 18 membres d'équipage se trouvaient à bord, selon un porte-parole de la compagnie aérienne pakistanaise. C'est l'équipage de l'avion qui a été alerté de la présence d'un possible poseur de bombe et a décidé de l'atterrissage d'urgence.

"Une femme a contacté la police canadienne et dit qu'il y avait un homme à bord qui pourrait éventuellement avoir des explosifs sur lui. On ne sait pas pour l'instant qui est cette femme", avait précisé Janne Hedlund, un des porte-paroles de la police de Stockholm.

Des démineurs avaient ensuite été déployés sur l'aéroport. Puis "les passagers de l'avion ont été évacués et le suspect qui se trouvait à bord a été conduit au poste de police" de l'aéroport, avait précisé Kjell Lindgren, un porte-parole de la police de Stockholm.