Alep : les habitants évacués au compte-gouttes en pleine tempête de neige

  • A
  • A
Alep : les habitants évacués au compte-gouttes en pleine tempête de neige
Civils et rebelles ont été évacués au compte-gouttes mercredi en raison d'une tempête de neige.@ AFP
Partagez sur :

Depuis le début des évacuations, le 15 décembre, des civils et des insurgés souhaitant quitter la ville, les opérations se font à un rythme irrégulier.

Plus d'un millier d'habitants du réduit rebelle d'Alep ont été évacués au compte-gouttes mercredi en raison d'une tempête de neige qui a ralenti la sortie des convois de la deuxième ville de Syrie, en passe de tomber totalement aux mains du régime. Depuis le début des évacuations, le 15 décembre, des civils et des insurgés souhaitant quitter la ville, les opérations se font à un rythme irrégulier et quelque milliers de personnes attendent toujours de sortir de la dernière poche rebelle.

310.000 morts. La fin des évacuations d'Alep permettra au régime de Bachar al-Assad de signer sa plus grande victoire depuis le début d'une guerre dévastatrice qui a fait depuis 2011 plus de 310.000 morts et poussé plus de la moitié de la population à la fuite.

Vingt bus. Après un arrêt de 24 heures, "20 bus transportant des hommes armés et leurs familles" ont quitté la ville en direction des territoires sous contrôle rebelle à l'ouest de la métropole, a annoncé la télévision d'Etat. Ce convoi transportait au moins 1.500 personnes dont 20 blessés, selon Ahmad al-Dbis, chef d'une unité de médecins et de volontaires qui coordonnent les évacuations à Khan al-Assal, point d'accueil en zone rebelle. Le nombre de personnes qui restent à l'intérieur de la poche rebelle n'est pas clair pour l'instant.