Albert "indigné" par les rumeurs

  • A
  • A
Albert "indigné" par les rumeurs
Le prince Albert s'est exprimé devant la presse en compagnie de son épouse.@ REUTERS
Partagez sur :

Le souverain est sorti de son silence pour rejeter en bloc les bruits courant sur l’état de son couple.

Il en a assez. A peine rentré de son voyage de noces, Albert de Monaco s’est empressé, mercredi soir, d’exprimer devant la presse, avec son épouse, son "indignation face aux rumeurs" faisant état de tensions au sein du couple qu’il forme avec Charlene, rapporte le quotidien Nice Matin.

"C’est insupportable", a-t-il lancé, jugeant "regrettable" que "les médias s’emparent de ces rumeurs sans vérifier leurs informations". "La diffusion de fausses informations est lamentable et passible de sanctions pénales", a-t-il prévenu. Albert a en outre affirmé qu’ "une ou des personnes à Monaco" cherchaient à nuire, sans toutefois citer de noms.

Rumeurs avant même le mariage

Le souverain a expliqué que les rumeurs ont "parfois fait sourire" les jeunes mariés. "Par exemple lorsque les médias expliquaient que la princesse et moi n’avions pas dormi dans le même hôtel en Afrique du Sud. C’était pour des raisons pratiques évidemment…". Albert a demandé à Charlene, qui a vingt ans de moins que lui, si elle souhaitait ajouter quelque chose. "Non, je crois que tout est dit", a répondu la jeune femme, reprenant alors sa "posture distante" selon Nice Matin.

Avant même le mariage, célébré le 2 juillet, des rumeurs affirmaient que Charlene Wittstock avait cherché à quitter Monaco. Des informations démenties fermement par le palais princier.

Voyage de noces

Et le voyage de noces, en Afrique du Sud puis au Mozambique, n’a rien arrangé : la presse a rapporté que les jeunes mariés avaient dormi dans deux hôtels différents à Durban après un changement de dernière minute.

Explication du père de la mariée : Albert devait assister à une conférence du Comité international olympique au Hilton. Pour éviter d’avoir à se lever aux aurores pour ne pas être coincé dans les embouteillages, il aurait donc décidé de dormir sur place. Quelques jours plus tard, les mariés ont poursuivi leur voyage au Mozambique. Où ils ont pu enfin échapper aux paparazzis.