Al-Qaïda : un successeur à Ben Laden

  • A
  • A
Al-Qaïda : un successeur à Ben Laden
Saif al-Adel, un Egyptien d'une cinquantaine d'années, aurait été nommé pour succéder à Oussama Ben Laden.@ REUTERS
Partagez sur :

Alors qu’un message posthume de Ben Laden vient d'être diffusé, un nouveau n°1 aurait été désigné.

Près de vingt jours après la mort d’Oussama Ben Laden, Al-Qaïda s’est doté d’une nouvelle tête. Saif al-Adel, un responsable égyptien de la nébuleuse islamiste, aurait ainsi été désigné chef par intérim, d’après une information diffusée mercredi soir par les chaînes CNN et Al-Jazira. Al-Qaïda aurait également nommé chef de ses opérations un dénommé Mohammad Moustapha al-Yamani. Ces nouvelles n’ont toutefois pas été confirmées par les Américains.

Recherché pour deux attentats

Saif al-Adel, ancien membre du jihad islamique égyptien, est âgé d'environ 50 ans et serait le chef de la branche militaire d'Al-Qaïda. Il se serait réfugié en Iran après l'invasion américaine en l'Afghanistan. La nomination de cet ancien membre des forces spéciales égyptiennes se serait déroulée lors d'une réunion de "six à huit responsables d'Al-Qaïda" le 10 mai dans la zone frontalière entre le Pakistan et l'Afghanistan, selon Al-Jazira.

Aussi connu sous le nom de Muhamad Ibrahim Makkawi, il est inculpé pour sa participation présumée aux attentats contre les ambassades américaines de Nairobi, au Kenya, et Dar es Salaam, en Tanzanie, en 1998. Une récompense de cinq millions de dollars est en effet offerte pour son arrestation.

La nomination de Saif al-Adel pourrait être une manière pour Al-Qaïda de tester les réactions à l'arrivée au pouvoir d'un chef ne venant pas, à l’instar de Ben Laden, de la péninsule arabique, terre sainte de l'islam. Elle pourrait aussi cacher une prochaine nomination, plus officielle, d’un autre Egyptien, Ayman al-Zawahiri, qui, en tant que numéro deux du mouvement, apparaît comme le successeur légitime de ben Laden.

Un message posthume de Ben Laden

Ces nominations interviennent alors qu’un message posthume de Ben Laden a été diffusé jeudi sur des sites djihadistes. Dans le message, l'ancien chef d'Al-Qaïda salue la vague de révolutions qui secoue le monde arabe depuis janvier et exprime sa joie face aux victoires enregistrées en Egypte et en Tunisie.

Le défunt leader appelle également ses partisans à intensifier leurs efforts pour renverser de nouveaux "tyrans" et à "créer une salle des opérations qui suive les évènements et qui en parallèle vienne au secours des gens qui peinent à renverser leurs tyrans."