Al-Qaïda revendique les attentats de Bagdad

  • A
  • A
Al-Qaïda revendique les attentats de Bagdad
Partagez sur :

La branche irakienne de la nébuleuse terroriste a revendiqué mardi les attentats qui ont fait près de 100 morts à Bagdad mercredi dernier.

Alors que les regards accusateurs se tournaient vers le parti Baas irakien exilé en Syrie, il semble que lesattentats terroristes responsables mercredi dernier de la mort de 96 personnes soient en fait l’œuvre d’Al-Qaïda. Mardi, la branche irakienne de l’organisation terroriste, l’Etat islamique d’Irak, a en effet revendiqué les attentats.près d’une semaine après les six explosions qui ont visé les ministères des Affaires étrangères et des Finances à Bagdad.

Al-Qaïda s’est une nouvelle fois exprimé par le biais d’internet, via un communiqué. "Avec la grâce de Dieu, les fils de l'Etat islamique (d'Irak) ont lancé un nouveau raid dans le cœur blessé de Bagdad pour détruire les bastions de l'infidélité et les citadelles de l'athéisme du gouvernement safavide (chiite NDLR) apostat", peut-on lire sur un texte mis en ligne sur un site islamique. "Nous répétons que nous prenons pour cible les piliers de cet Etat hypocrite et ceux qui l'aident", ajoute l'organisation, qui "souhaite aux sunnites qui ont été blessés par accident de se rétablir et à ceux qui sont morts de devenir des martyrs".

Plus tôt dans la journée, les autorités irakiennes avaient exigé de la Syrie l'extradition de Younes al-Ahmad et Sattam Farhan, deux hauts dirigeants du parti Baas irakien- l’ancienne formation de Saddam Hussein-, mis en cause par le principal suspect arrêté en Irak. Bagdad avait également rappelé son ambassadeur à Damas "pour consultations sur le sujet", selon un communiqué du porte-parole du gouvernement Ali Dabbagh. Dans l'après-midi, Damas a annoncé à son tour son intention de rappeler son ambassadeur en Irak.