Al-Qaïda revendique le rapt de Pierre Camatte

  • A
  • A
Al-Qaïda revendique le rapt de Pierre Camatte
Partagez sur :

Le Français, enlevé fin novembre au Mali, est aux mains d’Al-Qaïda au Maghreb islamique, tout comme trois otages espagnols.

Pierre Camatte,kidnappé le 25 novembre au Mali, est l’otage d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). L’organisation terroriste a revendiqué son rapt dans un enregistrement sonore diffusé mardi par la chaîne de télévision Al-Jazira. Aqmi a également annoncé avoir kidnappé trois Espagnols le 29 novembre en Mauritanie.

"Deux unités des vaillants moujahidine ont réussi à enlever quatre Européens dans deux opérations distinctes", a déclaré le porte-parole du groupe, Saleh Abou Mohammad. Il ajoute que "la France et l'Espagne seront informées ultérieurement des revendications légitimes des moujahidine", sans plus de précisions.

Pierre Camatte, 61 ans, est le président de "L'Association Gérardmer (est de la France) - Tidarmene (nord de Ménaka, au Mali)". Ce bénévole se rendait "régulièrement" au Mali, où il s'implique notamment dans la culture d'une plante thérapeutique pour soigner le paludisme, selon l’association. Les trois Espagnols – deux hommes et une femme – sont des volontaires de l'ONG Barcelona accio solidaria.

Le directeur du journal mauritanien indépendant Tahalil Hebdo, Isselmou Ould Salihi, juge que les terroristes visent "l'Europe et particulièrement la France et l'Espagne, engagées dans la lutte contre Aqmi dans la région". "Ils veulent se donner la possibilité de négocier la libération de leurs combattants détenus à Nouakchott et d'obtenir des rançons."

Plusieurs Occidentaux – mais jamais des Français – avaient été kidnappés ces derniers mois dans le Sahel. Ils ont généralement été acheminés dans le nord du Mali, puis libérés après paiements probables de rançons, à l'exception d'un touriste britannique exécuté par Al-Qaïda au Maghreb islamique.