Al-Qaïda : les USA ont intercepté les menaces

  • A
  • A
Al-Qaïda : les USA ont intercepté les menaces
Selon le New York Times, la fermeture des ambassades découle des communications électroniques interceptées entre le numéro un de l'organisation globale Al Qaïda, Ayman al Zaouahri.@ Reuters
Partagez sur :

Des communications électroniques entre Ayman al Zaouahri et le chef d'Aqpa ont été passées.

Les communications interceptées entre les dirigeants d'Al Qaïda ont été l'une des raisons, mais pas la seule, qui ont incité les Etats-Unis à fermer certaines de leurs ambassades dans le monde arabo-musulman, apprend-on lundi de sources américaines. Selon le New York Times, la fermeture des ambassades découle des communications électroniques interceptées entre le numéro un de l'organisation globale Al-Qaïda, Ayman al Zaouahri, qui a remplacé Oussama Ben Laden à sa mort, et Nasser al Whaychi, le chef d'Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), organisation basée au Yémen.