Ces compagnies qui suspendent leurs vols vers Israël

  • A
  • A
Ces compagnies qui suspendent leurs vols vers Israël
@ Reuters
Partagez sur :

SÉCURITÉ - Les vols vers Israël sont interrompus par plusieurs compagnies aériennes, dont Air France, après la chute d'une roquette à proximité de l'aéroport international Ben-Gourion.

Les vols d'Air France vers Tel Aviv suspendus. La compagnie aérienne Air France a confirmé mardi à l'AFP qu'elle suspendait "jusqu'à nouvel ordre" la desserte vers Israël en raison des tensions dans la région. La décision fait suite à la chute d'une roquette près de l'aéroport international de Tel Aviv, la compagnie française précisant suivre "au plus près la situation sur place". De très nombreux vols à destination d'Israël ont été par ailleurs annulés mardi par plusieurs grandes compagnies aériennes européennes et nord-américaines.

LIRE AUSSI - Gaza : un soldat franco-israélien tué dans les affrontements

D'autres compagnies concernées. L'Agence fédérale de l'aviation (FAA) a tout simplement interdit aux avions des compagnies aériennes américaines de voler vers ou depuis Israël pour une durée de 24 heures. Elle a rapidement été imitée par d'autres grandes compagnies comme Air France, Lufthansa, Brussels Airlines, EasyJet ou Air Canada. KLM a quant à elle annulé son vol qui devait partir mardi soir d'Amsterdam et continue de suivre attentivement la situation. Avant même la diffusion de la note officielle de la FAA, Delta, US Airways et United Airlines avaient déjà annulé plusieurs vols vers et depuis l'aéroport Ben-Gourion de Tel Aviv.

L'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), a indiqué mardi à l'AFP qu'elle allait recommander à l'ensemble des compagnies européennes, au plus tard mercredi, de ne plus desservir jusqu'à nouvel ordre l'aéroport international de Tel Aviv, en Israël.

avion Lufthansa

© REUTERS

Le ministre israélien des Transports réagit.  "Le ministre des Transports Israël Katz a appelé ce soir les compagnies américaines pour leur expliquer que le décollage et l'atterrissage à l'aéroport Ben Gourion (de Tel-Aviv) ne présentaient aucun problème de sécurité ni pour les appareils ni pour les passagers", selon des déclarations rapportées par le porte-parole de l'autorité aéroportuaire civile israélienne, ajoutant: "Il n'y a aucune raison pour que les compagnies américaines annulent leurs vols". 

Une question de sécurité. Les craintes de voir une roquette ou un missile abattre un avion de ligne sont très importantes après le crash du vol MH17 de Malaysia Airlines jeudi dernier, vraisemblablement touché par un missile au-dessus de l'Ukraine. Deux semaines après le début d'une offensive menée par Israël dans la bande de Gaza, qui a fait plus de 600 morts palestiniens, le chef de l'ONU et celui de la diplomatie américaine tentaient mardi d'arracher un cessez-le-feu. Vingt-sept soldats et deux civils israéliens ont également trouvé la mort depuis le début de ces opérations.