Ahmadinejad s’en prend de nouveau à Israël

  • A
  • A
Ahmadinejad s’en prend de nouveau à Israël
Partagez sur :

Plusieurs délégations, dont celle des Etats-Unis, ont quitté la salle au moment du discours du président iranien à l’Onu.

Mahmoud Ahmadinejad s'en est tenu à ses notes mercredi devant l'assemblée générale de l'Onu en fustigeant Israël et les Etats-Unis et sans rien dire du programme nucléaire de son pays.

Face aux délégués des Etats-membres, le président iranien a appelé la communauté internationale à se désolidariser d'Israël, dont il a fustigé les actions dans les territoires palestiniens.

"Le réveil des nations et l'expansion de la liberté dans le monde ne les autoriseront plus à perpétuer leur comportement hypocrite et cruel", a-t-il affirmé à propos des dirigeants de l'Etat juif. "Comment peut-on imaginer que leur politique inhumaine en Palestine se poursuivra ? Comment les crimes de l'occupant contre des femmes et des enfants sans défense, les destructions de maisons, de fermes, d'hôpitaux, d'écoles, peuvent-ils être soutenus sans conditions par certains gouvernements ?", a poursuivi le dirigeant iranien.

"Il n'est plus acceptable qu'une petite minorité domine la politique, l'économie et la culture de la majeure partie du monde grâce à ses réseaux complexes, qu'elle établisse une nouvelle forme d'esclavage et nuise à la réputation d'autres nations, y compris des pays européens et des Etats-Unis, afin de satisfaire ses ambitions racistes", a-t-il ajouté.

Plusieurs délégations, dont celle des Etats-Unis, ont quitté la salle au moment où Mahmoud Ahmadinejad prononçait ces paroles qui désignaient manifestement la communauté juive.

> La libération de Reiss soumise à conditions

> Pour Ahmadinejad, les Français méritent mieux que Sarkozy