Ahmadinejad prête serment et repart à l’offensive

  • A
  • A
Ahmadinejad prête serment et repart à l’offensive
Partagez sur :

L'Iran va continuer à résister face aux puissances "oppressives", affirme le président réélu dans des circonstances discutées.

Après des semaines de manifestation et de répression, Mahmoud Ahmadinejad a officiellement prêté serment mercredi devant le parlement iranien. La cérémonie a commencé par la récitation de versets du Coran. Pour marquer le coup d’envoi d’un nouveau mandat de quatre ans, le président réélu dans des conditions très discutées lors du scrutin du 12 juin dernier a ensuite prononcé un discours très offensif.

"Nous résisterons face aux (pays) oppresseurs et nous allons continuer à agir pour changer les mécanismes discriminatoires dans le monde, au bénéfice de toutes les nations", a déclaré Mahmoud Ahmadinejad. Il a assuré qu’il ne tenait pas compte du refus des Etats-Unis de le féliciter pour sa réélection. "Sachez qu'en Iran, personne n'attend vos messages de félicitations", a-t-il lancé. "Certains gouvernements occidentaux se sont ridiculisés par leur comportement précipité et les Iraniens, unis et d'une seule voix, répondront le moment venu à leurs calomnies", a renchéri Ali Larijani, le président du parlement iranien.

En marge de cette cérémonie d’investiture, plusieurs centaines d’opposants s'étaient rassemblés devant le parlement. Ils faisaient face à un imposant dispositif de sécurité composé de centaines de policiers anti-émeute et de miliciens qui ont dispersé le rassemblement. Au moins une manifestante a été arrêtée.

Depuis le mois de juin en Iran, une trentaine de personnes ont été tuées, environ 2.000 ont été arrêtées et plus d'une centaine sont jugées par le tribunal révolutionnaire de Téhéran.