Afrique du Sud : Pistorius va demander sa mise en liberté sous caution

  • A
  • A
Afrique du Sud : Pistorius va demander sa mise en liberté sous caution
@ AFP
Partagez sur :

Cette demande fait suite à sa condamnation en appel jeudi dernier pour meurtre.

Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius, condamné en appel pour le meurtre de sa petite amie, comparaîtra mardi devant la justice pour demander sa mise en liberté sous caution, a indiqué lundi la porte-parole du ministère de la Justice, Lusanda Ntuli.

Assigné à résidence. Pistorius, actuellement assigné en résidence surveillée chez son oncle, doit théoriquement retourner en prison après la requalification en appel jeudi de son crime en meurtre, passible d'au moins 15 ans de prison. En première instance, il avait été reconnu coupable d'homicide involontaire et écopé de 5 ans de prison. Mais depuis le 19 octobre, après avoir purgé un cinquième de sa peine derrière les barreaux, il a été libéré de façon anticipée et assigné à résidence.

Une nouvelle peine. Après la modification la semaine dernière de son verdict, Pistorius doit nécessairement faire une demande de libération sous caution s'il veut avoir une chance d'échapper à la prison en attendant d'être fixé sur sa nouvelle peine. Dans le droit sud-africain, le verdict est en effet prononcé dans un premier temps et la sentence annoncée ultérieurement.

Une audience d'une heure. Le verdict "a été modifié" en appel, par conséquent la peine de Pistorius "a été révoquée, donc il doit demander sa libération sous caution", a déclaré Lusanda Ntuli. Pistorius doit comparaître "demain (mardi) à 09h30 (08h30, heure française) devant la Haute Cour de Pretoria", a-t-elle ajouté. Lors de l'audience, qui ne devrait pas durer plus d'une heure, la défense et le parquet présenteront leurs arguments, selon la même source.