Afrique du Sud : le parquet fait de nouveau appel de la condamnation de Pistorius

  • A
  • A
Afrique du Sud : le parquet fait de nouveau appel de la condamnation de Pistorius
Le parquet sud-africain juge trop clémente la condamnation d'Oscar Pistorius à six ans de prison.@ HERMAN VERWEY / POOL / AFP
Partagez sur :

Le parquet juge la condamnation à six ans de prison du champion paralympique trop clémente. 

Le parquet sud-africain a annoncé jeudi son intention de saisir directement la Cour suprême d'appel du pays pour contester la condamnation à six ans de prison, qu'il juge trop clémente, infligée au champion paralympique Oscar Pistorius pour le meurtre de sa petite amie.

Condamné en appel. "J'ai été informé par les procureurs en charge du dossier qu'ils allaient saisir demain (vendredi) la Cour suprême d'appel", a déclaré le porte-parole du parquet, Luvuyo Mfaku. Au terme d'un procès qui a tenu en haleine toute l'Afrique du Sud, l'ancien athlète paralympique Oscar Pistorius a été condamné en juillet en appel à six ans de prison pour le meurtre de Reeva Steenkamp, tuée de quatre balles la nuit de la Saint-Valentin 2013.

Une peine "scandaleusement clémente". Le procureur en charge du dossier, Gerrie Nel, avait qualifié cette condamnation de "scandaleusement clémente". Conformément à la procédure pénale sud-africaine, il avait une première fois demandé de faire appel devant la Cour suprême en sollicitant la magistrate qui avait prononcé le verdict. Mais celle-ci, Thokozile Masipa, avait rejeté sa requête le mois dernier. "Je ne suis pas persuadée que cet appel ait une chance raisonnable de succès et qu'un autre tribunal puisse arriver à des conclusions différentes", avait-elle justifié.

En première instance, Oscar Pistorius, 29 ans, avait écopé de cinq ans de prison pour l'"homicide involontaire" de sa petite amie. Un verdict requalifié l'an dernier en "meurtre" par la Cour suprême, déjà après un appel du parquet. L'ancien athlète a commencé à purger sa peine.