Afrique du Sud : la hausse des frais de scolarité a été annulée

  • A
  • A
Afrique du Sud : la hausse des frais de scolarité a été annulée
@ MARCO LONGARI / AFP
Partagez sur :

Après plusieurs jours de manifestations étudiantes, le président sud-africain Jacob Zuma a décidé vendredi de ne pas augmenter les frais universitaires. 

Face à la grogne des étudiants en Afrique du Sud, le président Zuma a annoncé vendredi qu'il annulait la hausse des frais de scolarité.

Réunion avec des leaders étudiants. "Nous sommes tombés d'accord sur le fait qu'il n'y aura aucune augmentation des frais de scolarité en 2016", a indiqué le président sud-africain à l'issue d'une réunion avec les leaders de la contestation, dans une allocution télévisée depuis le siège du gouvernement où des milliers de manifestants s'étaient rassemblés vendredi. 

Racisme. "Les discussions se poursuivront sur des problèmes plus larges que les frais de scolarité. De nombreux problèmes ont été soulevés et devront être suivis, comme l'éducation gratuite, l'indépendance des universités et le racisme", a poursuivi le Président.

Une hausse pour une plus grande qualité d'enseignement. Depuis plusieurs jours, le pays était paralysé par des manifestations d'étudiants, opposés à la hausse des frais de scolarité dans les universités prévus en 2016. Selon eux, cette augmentation aurait empêché les étudiants les plus pauvres d'avoir accès à l'enseignement supérieur. Les responsables des universités assuraient, de leur côté, qu'une hausse était nécessaire pour pouvoir offrir une meilleure qualité d'enseignement.