Afghanistan : un 40e soldat français tué

  • A
  • A
Afghanistan : un 40e soldat français tué
@ MAX PPP
Partagez sur :

Ce militaire faisait partie du 13e bataillon de Chasseurs Alpins et encadrait l’armée afghane.

Il participait à la protection d'un convoi logistique de l'armée nationale afghane. Un soldat français a été mortellement blessé lors d’une attaque des "insurgés", à l'entrée de la vallée d'Alasay, dans l’Est de l’Afghanistan. "Ce soldat a payé de sa vie l'engagement de la France au service de la paix et de la sécurité du peuple afghan", indique l’Elysée, dans un communiqué.

Le début de l’année 2010 est particulièrement meurtrier pour les soldats français présents en Afghanistan. Mi-janvier, trois militaires avaient été tués en l’espace de trois jours. Au total, depuis le déploiement des premières troupes alliées, fin 2001, 40 soldats français ont été tués en Afghanistan.

Des renforts envoyés en Afghanistan

La France compte actuellement quelque 3.750 soldats sur le théâtre des opérations afghan, dont près de 3.500 sur le sol afghan. La semaine dernière, le ministre de la Défense, Hervé Morin, a fait savoir que la France allait envoyer 80 soldats supplémentaires en Afghanistan "pour aider à former l'armée afghane".

Dans le communiqué diffusé mardi, Nicolas Sarkozy dit "réaffirmer son soutien au peuple afghan et aux autorités afghanes". "Il a condamné avec force cette violence aveugle et a exprimé la détermination de la France à continuer d'oeuvrer au sein de la Force internationale d'assistance à la sécurité. Cette force, mandatée par l'ONU, a reçu la mission de contribuer au retour de la stabilité, au rétablissement de la paix et au développement en Afghanistan", précise le texte.