Afghanistan : les talibans ont attaqué un hôpital, 35 morts

  • A
  • A
Afghanistan : les talibans ont attaqué un hôpital, 35 morts
Les talibans ont démenti l'attaque de hôpital mais revendiqué l'attentat à la voiture piégée survenu à Kaboul lundi.@ BANARAS KHAN / AFP
Partagez sur :

Deux infirmiers, des gardes et plusieurs patients auraient été victimes de l'attaque, d'après un premier bilan que les autorités ont eu du mal à établir.

Les talibans ont attaqué dimanche un hôpital dans un district reculé de la province de Ghor, au centre de l'Afghanistan, tuant 35 civils, a annoncé lundi le porte-parole de la présidence, confirmant des informations de sources locales. "Il s'agit d'un crime contre l'humanité", a déclaré devant la presse Shah Hussain Murtazawi, qui n'a pas précisé qui des victimes étaient des patients ou des membres du personnel.

Un bilan difficile à établir. Plusieurs informations avaient commencé à circuler dimanche à propos de cette attaque, survenue alors que les talibans s'emparaient du district de Taywara au terme de plusieurs jours de combat, mais elles étaient particulièrement difficiles à vérifier en raison de l'éloignement de cette région. D'autant qu'après s'être emparés du district "les talibans ont fait tomber les relais téléphoniques, coupant les lignes", avait affirmé dimanche le porte-parole du gouverneur provincial, Abdul Hai Khatibi, qui avouait manquer d'informations précises sur la situation à l'hôpital. "Nous avons entendu dire que l'hôpital a été incendié, et de nombreux médecins et patients tués mais nous ne pouvons confirmer" avait-il dit.

Néanmoins, le porte-parole de la police provinciale Mohammad Iqbal Nezami avait affirmé que "après avoir pris le contrôle du centre du district, les talibans ont mis le feu à l'hôpital et tué des médecins et des patients". A Kaboul, le ministère de la Santé avouait également son impuissance à établir un bilan précis, avançant que, selon "un membre du conseil provincial, deux infirmiers, des gardes et plusieurs patients" avaient été tués.

Les talibans revendiquent un attentat en plein Kaboul. Les talibans ont démenti avoir attaqué l'établissement et accusé "une frappe aérienne". Ces derniers ont revendiqué lundi un attentat à a voiture piégée en plein Kaboul qui a fait 26 morts et 41 blessés dans un quartier chiite de la capitale, selon un dernier bilan annoncé par la présidence afghane. "La voiture piégée s'est jetée contre un autobus transportant des employés du ministère des Mines", a déclaré le porte-parole du ministère, Najib Danish, à l'AFP.