Afghanistan : les regrets de Clinton après la bavure de l'armée américaine

  • A
  • A
Afghanistan : les regrets de Clinton après la bavure de l'armée américaine
Partagez sur :

Au moins 100 personnes, dont des civils, ont été tuées lundi dans des bombardements américains en Afghanistan. Une enquête conjointe des autorités afghanes et américaines a été lancée. La secrétaire d'Etat Hillary Clinton a assuré mercredi que les Etats-Unis regrettaient "profondément" les morts de civils.

C'est une terrible bavure pour l'armée américaine en Afghanistan. Un bombardement dans l'ouest du pays a causé la mort d'une centaine de personnes, dont des civils, des femmes et des enfants. Selon le Comité international de la Croix-Rouge, les victimes auraient essayé de s’abriter dans des maisons qui ont été touchées. Le CICR, qui est parvenu à rejoindre la zone des combats, a indiqué que de nombreuses habitations avaient été détruites. Le bilan pourrait donc s’alourdir.

La secrétaire d'Etat américaine a assuré mercredi que les Etats-Unis regrettaient "profondément" les morts de civils en Afghanistan. Hillary Clinton a aussi indiqué qu'une enquête commune américano-afghane sur les circonstances du drame avait été ouverte. Le président afghan Hamid Karzaï a pour sa part jugé "inacceptable et injustifiable" cette tuerie.

Cette 'bavure' tombe par ailleurs particulièrement mal dans l'agenda diplomatique : un sommet tripartite réunissant les Etats-Unis, le Pakistan et l'Afghanistan se tient à Washington. Hillary Clinton a assuré que les premières rencontres avec les présidents pakistanais et afghan avaient constitué "de premiers signes très prometteurs".