Afghanistan : la bombe américaine a tué au moins 36 combattants de l'EI

  • A
  • A
Afghanistan : la bombe américaine a tué au moins 36 combattants de l'EI
La bombe GBU-43 a détruit un réseau de tunnels et tué au moins 36 combattants de Daech (image d'illustration d'un essai américain) @ AFP PHOTO / US AIR FORCE
Partagez sur :

C'est la première fois que les forces américaines utilisaient ce type de bombe très puissante dans des combats.

La plus puissante bombe américaine non-nucléaire, larguée jeudi dans l'Est de l'Afghanistan, a détruit un réseau de tunnels utilisés par le groupe État islamique et tué au moins 36 de ses combattants, a indiqué vendredi le gouvernement afghan, écartant toute victime civile.

Destruction d'un réseau de tunnels. "À la suite du bombardement, des repaires stratégiques de Daech (acronyme arabe pour l'EI) et un complexe profond de tunnels ont été détruits, et 36 combattants de l'EI tués", a indiqué le ministère de la Défense dans un communiqué.

La plus puissante des bombes non-nucléaires. La frappe avec la bombe GBU-43 d'environ 10.000 kilos, a visé dans le début de l'après-midi de jeudi une "série de grottes" dans la province de Nangarhar, dans l'Est de l'Afghanistan, où un soldat américain a été tué dans une opération le week-end dernier contre les djihadistes. C'est la première fois que les forces américaines utilisent ce type de bombe dans des combats, a précisé un porte-parole du Pentagone jeudi.