Afghanistan: dix morts dans un attentat suicide en banlieue de Kaboul

  • A
  • A
Afghanistan: dix morts dans un attentat suicide en banlieue de Kaboul
En avril 2016, un attentat dans le centre de Kaboul a fait 64 morts. @ SHAH MARAI / AFP
Partagez sur :

L'attaque est survenue après la nomination de Haibatullah Akhunzada à la tête des talibans en remplacement du mollah Mansour, tué dans une frappe américaine. 

Dix personnes ont été tuées et quatre blessées mercredi dans un attentat suicide visant un minibus transportant des employés d'un tribunal dans la banlieue ouest de Kaboul, a-t-on appris auprès du ministère afghan de l'Intérieur.

Un énième attentat près de Kaboul. "Le kamikaze était à pied, il s'est fait exploser en se précipitant contre le véhicule", a indiqué Najib Danish, un porte-parole du ministère. "Dix personnes ont été tuées et quatre ont été blessées". Ce nouvel attentat, perpétré dans le district de Paghman, n'a pas été revendiqué dans l'immédiat, mais les forces de sécurité et les dépositaires de l'autorité de l'Etat afghan sont fréquemment la cible des rebelles talibans. Ces derniers ont d'ailleurs annoncé au même moment la nomination du mollah Haibatullah Akhundzada à leur tête, en remplacement du mollah Akhtar Mansour, tué dans un tir de drone américain samedi au Pakistan.

En avril, 64 morts dans un autre attentat. Le bilan de l'attentat perpétré à  la fin du mois d'avril par les talibans à Kaboul en Afghanistan était passé de 30 à 64 morts, dont la plupart sont des civils. Les talibans avaient annoncé une semaine auparavant le début de leur "offensive de printemps" annuelle, baptisée "Opération Omari", en souvenir du mollah Omar, le défunt fondateur de leur mouvement. Ils disent vouloir mener des "attaques de grande envergure" dans tout le pays, notamment contre les 13.000 soldats de l'Otan dont ils exigent le départ d'Afghanistan.