Afghanistan : deux camps affirment être en tête

  • A
  • A
Afghanistan : deux camps affirment être en tête
Partagez sur :

Les camps de Karzaï et d'Abdullah ont assuré vendredi avoir remporté l'élection présidentielle dès le premier tour.

La bataille des communiqués a démarré au lendemain du premier tour de l'élection présidentielle afghane. Les deux camps principaux ont assuré vendredi que leur candidat était arrivé en tête lors du scrutin qui s'est déroulé jeudi.

"Il n'y aura pas de second tour, nous avons une majorité", a ainsi affirmé le directeur de campagne du président sortant Hamid Karzaï, qui se base sur "des chiffres d'observateurs" dans les bureaux de vote. "Les premiers résultats montrent que le président a remporté une majorité", a-t-il encore déclaré, tout en rappelant que c'était à la commission électorale d'annoncer les résultats officiels.

"Ce n'est pas vrai", a aussitôt répondu le porte-parole du candidat Abdullah Abdullah. "Nous aussi nous disons : "Peut-être que nous n'aurons pas besoin d'un second tour et Abdullah a gagné". "Nos observateurs depuis les bureaux de vote nous disent que nous recueillons 63% et Hamid Karzaï 31%", a-t-il affirmé. "Ce ne sont pas des résultats finaux", a-t-il toutefois tempéré. L'ancien ministre des Affaires étrangères a dénoncé les "fraudes" multiples qui auraient été perpétrées par l'équipe de son adversaire, Hamid Karzaï.

La Commission électorale afghane n'a pas confirmé ces résultats, appelant les parties à être "prudentes" et "patientes", tout comme l'ONU et l'Union européenne. Il faudra attendre au moins deux semaines avant de connaître les résultats définitifs du premier tour, dont le dépouillement est terminé, et dont le taux de participation pourrait se situer entre 40 et 50%, selon un porte-parole de la Commission électorale.

> Kaboul et l'Otan satisfaits du déroulement du scrutin