Afghanistan : des votes frauduleux invalidés

  • A
  • A
Afghanistan : des votes frauduleux invalidés
Partagez sur :

Les résultats de la présidentielle seront officialisés après les enquêtes sur les irrégularités constatées lors du scrutin.

Elles ne concernent que 37 bureaux sur 25.000 pour l’instant. Mais les premières invalidations de votes frauduleux lors de l'élection présidentielle ont eu lieu jeudi en Afghanistan, a annoncé la Commission des plaintes électorales (ECC).

"L'ECC a trouvé des preuves évidentes et convaincantes de fraudes dans cinq bureaux de vote de la province de Paktika" et "32 bureaux de la province de Ghazni", indiquent deux communiqués de l'autorité électorale. "En conséquence, elle a ordonné que tous les bulletins" de ces bureaux de vote "soient invalidés et exclus du décompte des voix", selon les communiqués.

Les preuves recueillies par l'ECC consistent en "des indices dans les urnes, dans les formulaires les accompagnant et dans l'état des urnes elles-mêmes, sur le fait que les bulletins n'y ont pas été insérés de manière légale, ou n'ont pas été comptés de manière légale". "Des bulletins de vote ouverts ou comptés irrégulièrement, du matériel manquant, des noms de candidats cochés exactement de la même manière, et des listes d'électeurs" comportant de nombreux électeurs fictifs, ont également été recensés par l’ECC.

L'ECC a également ordonné le recomptage et la vérification des résultats des bureaux de vote voisins, situés sur les mêmes sites que les bureaux dont les votes ont été annulés. La Commission continue d'enquêter sur d'autres plaintes" concernant plusieurs provinces.

Selon les derniers résultats portant mardi sur 91,6% des bureaux, le président sortant, Hamid Karzaï, est largement en tête avec 54,1% des suffrages contre 28,3% pour son principal rival, Abdullah Abdullah. Mais les résultats de ce scrutin ne seront officiels qu'à l’issue des enquêtes de l'ECC à la suite des très nombreuses plaintes déposées pour fraudes.

> Karzaï serait réélu dès le 1er tour