Affrontements en Ukraine : "rupture flagrante du cessez-le-feu"

  • A
  • A
Affrontements en Ukraine : "rupture flagrante du cessez-le-feu"
Au moins 13 personnes ont été tuées depuis dimanche dans des combats près de la ville industrielle d'Avdiïvka, le plus lourd bilan depuis plusieurs mois.@ AFP
Partagez sur :

L'est de l'Ukraine connaissait mardi un regain d'affrontements entre l'armée de Kiev et les rebelles prorusses près de la ligne de front, suscitant l'inquiétude de l'Union européenne et de Washington.

Les nouveaux affrontements dans l'est de l'Ukraine sont une "rupture flagrante du cessez-le-feu" imposé par les accords de Minsk et doivent cesser immédiatement, ont affirmé mardi les services d'action extérieure de l'Union européenne.

"Un nombre important de victimes". "Les combats intenses autour d'Avdiïvka ces derniers jours, impliquant des tirs lourds d'obus avec des armes interdites et causant un nombre important de victimes, sont une rupture flagrante du cessez-le-feu tel que stipulé dans les accords de Minsk", a estimé cette source dans un communiqué. Au moins treize personnes ont été tuées depuis dimanche et des milliers de civils sont sans électricité ni chauffage.

Washington s'alarme. La diplomatie américaine a elle aussi appelé à un "cessez-le-feu immédiat". "Les États-Unis sont profondément préoccupés par le récent pic de violences dans l'est de l'Ukraine", a protesté le département d'État, en pleine transition depuis le départ de son patron John Kerry et en attendant l'arrivée de son successeur nommé par le président Donald Trump, Rex Tillerson, au sein d'une administration américaine censée être plus proche de la Russie.