Affaire DSK : "l’essentiel de 18h"

  • A
  • A
Affaire DSK : "l’essentiel de 18h"
@ Montage photo Reuters
Partagez sur :

Vous êtes perdu ? Europe1.fr vous résume les dernières infos sur l’affaire DSK.

LES FAITS

Une audience éclair. Dominique Strauss-Kahn a comparu devant le tribunal de New York vers 8h40 heure locale, où il a plaidé non coupable des sept chefs d’accusation dont il fait l’objet. Son épouse Anne Sinclair l’a accompagné. L'audience a duré à peine 10 minutes.

Manifestation de femmes de chambre. A son arrivée au tribunal, DSK a été accueilli par une manifestation de personnes habillées en femmes de chambre qui criaient "Honte à toi ". Dans la foule également, les nombreux journalistes présents, surtout français, dont certains avaient même planté des tentes à proximité du tribunal.

La défense et l'accusation montent au créneau. A la suite de l'audience, les avocats de la défense et de l’accusation se sont exprimés face à la presse, chacun campant sur ses positions. L’avocat de DSK, Benjamin Brafman a déclaré qu’il n’y avait "pas d’élément fort montrant qu’il y a eu contrainte", et l’avocat de la plaignante Kenneth Thompson a qualifié les faits d’"agression sexuelle terrible". Il a ajouté que sa cliente témoignera au procès, qui devrait avoir lieu dans quelques mois. En attendant, le prochain rendez-vous judiciaire est une autre audience, fixée au 18 juillet.

LES REACTIONS

"Un combat judiciaire difficile". "Ce que je retiens, c'est que DSK plaide non coupable. J'attends sa version de ce qui s'est produit le 14 mai ", a déclaré Pierre Moscovici, député strauss-kahnien. "Ce sera sans doute un combat judiciaire assez difficile", a-t-il ajouté.

Le PS discret. Du côté du reste du PS, pas de commentaires. Le porte-parole du parti Benoît Hamon a tout juste concédé que la comparution de DSK constituait "évidemment une journée particulière pour les socialistes".