Affaire Cosby : la justice américaine valide les poursuites pénales

  • A
  • A
Affaire Cosby : la justice américaine valide les poursuites pénales
Bill Cosby est accusé d'avoir abusé d'agressions sexuelles par des dizaines de femmes.@ KENA BETANCUR / AFP
Partagez sur :

L'acteur américain Bill Cosby est accusé par des dizaines de femmes d'avoir abusé d'elles sexuellement. 

Un juge de Pennsylvanie aux Etats-Unis a validé mercredi les poursuites pénales engagées contre Bill Cosby pour agression sexuelle, lesquelles étaient contestées par les avocats de l'acteur américain.

Accusé par des dizaines de femmes. C'est une étape importante dans ce dossier, rapprochant un peu plus Bill Cosby d'un procès au pénal, qui serait le premier pour l'acteur accusé par des dizaines de femmes d'avoir abusé d'elles sexuellement.

Un engagement non respecté ? Le juge Steven O'Neill n'a pas suivi la ligne des avocats de Bill Cosby, qui faisaient valoir que pour entamer des poursuites, le procureur du comté de Montgomery, Kevin Steele, avait violé un engagement pris par son prédécesseur, Bruce Castor. Interrogé mardi, ce dernier avait indiqué avoir renoncé à poursuivre le créateur du "Cosby Show" au moment de la révélation des faits présumés, en 2005, pour permettre à la victime présumée, Andrea Constand, d'obtenir réparation au civil.

Inculpé en décembre. Mis en cause depuis des mois par des dizaines de femmes, l'acteur a été inculpé le 30 décembre d'agression sexuelle aggravée sur la personne d'Andrea Constand, en 2004. Se pensant à l'abri de poursuites, Bill Cosby avait accepté à l'époque d'être interrogé dans le cadre de la procédure civile. Dans ce témoignage, il reconnaissait avoir donné une pilule à Andrea Constand, puis avoir caressé sa poitrine et s'être livré à des attouchements sexuels. Il affirmait néanmoins que la relation était consentie et que la jeune femme n'avait jamais manifesté son opposition. Ce sont ces éléments que Kevin Steele entend utiliser pour mener Bill Cosby au procès.