Accusé par le Hezbollah, Elmaleh annule une tournée au Liban

  • A
  • A
Accusé par le Hezbollah, Elmaleh annule une tournée au Liban
Partagez sur :

La "sécurité de l’artiste" pourrait être mise en danger, justifie son agent.

L'humoriste français Gad Elmaleh ne participera pas au festival international de Beiteddine, au Liban : pris au cœur d’une violente polémique sur ses liens avec Israël, il a annoncé, dimanche, annuler sa participation à la manifestation, qui devait se tenir du 13 au 15 juillet, près de Beyrouth.

L'affaire a éclaté cette semaine lorsque des sites internet et des médias libanais ont présenté, photo à l’appui, Gad Elmaleh comme un ancien soldat israélien. C’est notamment la chaîne du Hezbollah islamiste, Al Manar, qui s’en est pris à l’humoriste d'origine marocaine et de confession juive.

"Ces éléments pourraient mettre en danger la sécurité de l'artiste et entraver le bon déroulement des spectacles", justifie l’agent de l’artiste, dans un communiqué diffusé dimanche.

Il y a quelques jours, ce dernier avait déjà qualifié de fausses les informations de "certains médias libanais selon lesquelles l'humoriste Gad Elmaleh serait un sympathisant de l'Etat d'Israël".

Le chanteur français Patrick Bruel avait dû annuler des concerts au Liban dans les années 1990 pour son soutien à Israël.