Accusé de meurtre, McAfee se cache

  • A
  • A
Accusé de meurtre, McAfee se cache
@ CAPTURE WIRED
Partagez sur :

Le fondateur de la société anti-virus McAfee est accusé d'avoir tué un Américain au Belize.

Accusé d’avoir tué son voisin, il a pris la fuite. John McAfee, fondateur et ex-patron de la société éponyme de sécurité informatique, est recherché au Belize, un petit état anglophone au sud-est du Mexique et frontalier du Guatemala. Il aurait tué son voisin, également ressortissant américain, Gregory Faull, 52 ans, originaire de Floride. Ce dernier a été trouvé mort par balle, dimanche matin, à son domicile de Ambergris Caye, une île au large de Bélize dans les Caraïbes, par son employée de maison.

Un différend entre les deux hommes

Après avoir découvert le corps, la police s'est rendue chez John McAfee pour l'interroger au sujet de la mort de son voisin. Mais l'homme était introuvable et aurait pris la fuite. Des résidents de l'île, connue pour la plongée sous-marine, la pêche tropicale et la communauté d'expatriés américains, ont indiqué sur le site internet Gizmodo que Faull et McAfee avaient eu récemment un différend. D'après Gizmodo, John McAfee avait une conduite de plus en plus bizarre et n'était pas bien intégré dans la communauté des expatriés. Il semblait aussi expérimenter des drogues psychoactives.



Agrandir le plan

En outre, les policiers béliziens avaient déjà perquisitionné sa résidence, il y a plusieurs mois, à la recherche d'armes et de drogue. Ils l'avaient même placé en garde à vue pendant plusieurs heures. A l'époque, John McAfee avait affirmé qu'il avait été arrêté parce qu'il refusait de faire une donation à un politicien local. 

"Ils veulent me tuer"

Introuvable au Belize, l'homme a pourtant accordé un entretien au magazine américain Wired. Il y explique qu’au moment des faits il s’est caché sur sa propriété pour échapper à des hommes armés. Il se serait enfoui dans le sable, avec une boîte en carton sur la tête pour pouvoir respirer. "C'était très inconfortable", a-t-il confiét. "Mais ils m'auraient tué s'ils m'avaient trouvé".

Interrogé par le magazine à propos des coups de feu qui ont tué Gregory Faull, John McAfee a déclaré qu'il ne savait rien à part qu'on avait tiré sur son voisin. Le pionnier de l'industrie anti-virus a même ajouté qu'il était inquiet parce que les tueurs de Faull étaient à sa recherche. "Vous pouvez dire que je suis paranoïaque à ce sujet, mais ils veulent me tuer, c'est sûr. Ils essayent de m'avoir depuis des mois. Ils veulent me contraindre au silence. Je ne suis pas trop aimé par le Premier ministre."