Hydrofluorocarbures : Ségolène Royal salue un "accord historique"

  • A
  • A
Hydrofluorocarbures : Ségolène Royal salue un "accord historique"
Ségolène Royal a salué un accord obtenu "avec le fort soutien de la France".@ JIM WATSON / AFP
Partagez sur :

La ministre de l'Environnement s'est félicitée de l'accord sur les HFC signée à Kigali, au Rwanda, par près de 200 pays.

Ségolène Royal a salué l'accord trouvé samedi matin à Kigali, au Rwanda, par les représentants de près de 200 pays sur l'élimination progressive des hydrofluorocarbures (HFC), gaz utilisés dans les réfrigérateurs ou les climatiseurs et qui se sont révélés extrêmement nocifs pour le climat. "Cet accord va permettre une disparition progressive des HFC (hydrofluorocarbures), utilisés dans la climatisation (bureaux, habitations, véhicules), les appareils domestiques et les présentoirs de vente réfrigérés, les restaurants, les entrepôts logistiques", souligne le communiqué du ministère.

"72 milliards de tonnes de CO2 évités". Les HFC sont sont utilisés depuis les années 1990 en remplacement des CFC (chlorofluorocarbures), principaux responsables de la destruction de la couche d'ozone. Mais s'ils sont bons pour l'ozone, ils se sont révélés désastreux pour le climat. "Les premières estimations de l’accord trouvé ce matin permettent d’atteindre environ 72 milliards de tonnes équivalentes de CO2 d’émissions évitées d’ici à 2050 (dont 8 milliards de tonnes dues aux législations européennes et américaines adoptées récemment et reprises dans l’accord)", précise encore le communiqué du ministère. Ségolène Royal, présidente de la COP21, conclue que cet accord permettra de renforcer l’objectif de l’accord de Paris de limiter le réchauffement planétaire à 1,5°C - 2°C d’ici à 2100.