Accord mondial pour réduire les émissions carbone du transport maritime

  • A
  • A
Accord mondial pour réduire les émissions carbone du transport maritime
. La marine commerciale représente 2 à 3% des émissions mondiales de CO2 selon les sources. Image d'illustration. @ Anthony WALLACE / AFP
Partagez sur :

La marine commerciale représente 80% du transport international de marchandises, et 2 à 3% des émissions mondiales de CO2.

L'Organisation Maritime Internationale a annoncé vendredi à Londres  la signature d'un accord visant à réduire "d'au moins 50%" les émissions de CO2 du transport maritime d'ici 2050 par rapport au niveau de 2008.

C'est la première fois que l'industrie du transport maritime fixe des objectifs chiffrés en matière de lutte contre le changement climatique. Le secteur n'était pas directement concerné par l'Accord de Paris signé en décembre 2015 lors de la COP21. L'OMI compte 173 Etats membres.

Objectif : suppression totale des émissions de gaz carbonique d'ici 2050. Cette "stratégie initiale prévoit pour la première fois (...) de réduire les émissions totales de gaz à effet de serre d'au moins 50% d'ici 2050 par rapport à 2008, tout en poursuivant ses efforts pour les éliminer complètement", précise l'OMI dans un communiqué. Son secrétaire général, Kitack Lim, a estimé qu'il s'agissait d'une "base pour des actions futures", et a encouragé les États membres à "poursuivre (leurs) efforts".

L'accord insiste sur la volonté des acteurs du secteur d'atteindre, au delà du chiffre de 50%, la suppression totale des émissions de gaz carbonique à l'horizon 2050. La marine commerciale représente 80% du transport international de marchandises, et 2 à 3% des émissions mondiales de CO2 selon les sources.

L'accord résulte d'un compromis, certains pays du Pacifique et l'Union européenne poussaient pour adopter une réduction de 70% à 100 des émissions de CO2 d'ici 2050. À l'inverse, d'autres, comme le Japon, ne souhaitaient pas imposer la réduction de 50% des émissions avant 2060.