Accord à l'amiable dans l'affaire DSK-Diallo

  • A
  • A
Accord à l'amiable dans l'affaire DSK-Diallo
Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo sont parvenus à un accord, a annoncé lundi le juge en charge de la procédure.@ Capture écran BFM TV
Partagez sur :

Cet accord marque la fin de l'affaire qui avait éclaté dans le Sofitel de New York le 14 mai 2011.

10.12 Nafissatou Diallo 930x620

© Capture écran BFM TV

Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo, la femme de chambre qui l'accusait d'agression sexuelle, sont parvenus à un accord, a annoncé lundi le juge en charge de la procédure civile à New York Douglas McKeon.

Cet accord dont les termes restent "confidentiels", met fin aux poursuites contre l'ancien patron du FMI New York.
"Il y a environ dix minutes, nous sommes parvenus à un accord", a annoncé le juge Douglas McKeon, précisant que les parties s'étaient rencontrées "pour signer les termes et les détails de l'accord".

L'audience a duré à peine dix minutes

Nafissatou Diallo était présente, mais n'a rien dit pendant l'audience. Le juge n'avait pas demandé la présence de DSK. L'audience a duré à peine dix minutes.

La salle d'audience n'était qu'à moitié pleine: environ 70 journalistes, pour la plupart français, étaient présents. "On est très loin de l'affluence des premières audiences, où 500 à 600 personnes étaient présentes dans la salle et à proximité", a déclaré Walter Glowacz, du service de sécurité du tribunal.

Nafissatou Diallo : "Merci à tous"

Cet accord marque la fin de l'affaire qui avait éclaté dans la suite 2806 du Sofitel de New York, le 14 mai 2011. A la sortie du tribunal, Nafissatou s'est brièvement exprimé. Merci à tous et dieu vous bénisse", a-t-elle déclaré devant un parterre de journalistes.