Accélérateurs Toyota : un accord amiable

  • A
  • A
Partagez sur :

Le constructeur automobile japonais Toyota a passé un accord amiable pour solder un procès déterminant aux Etats-Unis sur une affaire d'accélérations involontaires, qui avait occasionné le rappel de quelque 9 millions de ses véhicules dans le monde à partir de fin 2009. Ce procès, intitulé "Toyota Motors Corp., accélérations involontaires, pratiques commerciales et produits défectueux", et enregistré au tribunal de Santa Ana en Californie (ouest), regroupait des dizaines de plaintes qui avaient été déposées dans tout le pays.