Abkhazie : la Géorgie critique Depardieu

  • A
  • A
Abkhazie : la Géorgie critique Depardieu
@ Reuters
Partagez sur :

L'acteur a visité cette région séparatiste géorgienne pro-russe. Une infration à la loi nationale.

La Géorgie a reproché mercredi à l'acteur français Gérard Depardieu d'avoir enfreint la loi de ce pays du Caucase en faisant une visite en Abkhazie, région séparatiste géorgienne pro-russe. Depardieu, qui a obtenu depuis peu la nationalité russe, a rencontré au cours d'une récente visite des hauts responsables de l'Abkhazie après un tournage en Tchétchénie, petite république du Caucase russe. "Tout étranger qui pénètre sur le territoire géorgien via le secteur abkhaze à la frontière russo-géorgienne enfreint la loi", a déclaré à l'AFP le ministre géorgien de la Réintégration, Paata Zakareichvili. "Je crois que M. Depardieu ne mérite pas l'honneur d'un commentaire de ministre dans la mesure où il n'est pas un homme politique", a ajouté M. Zakareichvili, en allusion à la visite de l'acteur.

La Géorgie considère l'Abkhazie, qui avait proclamé unilatéralement son indépendance au lendemain de la chute de l'Union soviétique en 1991, comme une partie de son territoire.
Après la guerre éclair russo-géorgienne de l'été 2008 pour le contrôle de l'Ossétie du Sud, autre province géorgienne sécessionniste pro-russe, Moscou a reconnu l'indépendance de cette région ainsi que celle de l'Abkhazie. La Russie a depuis installé des bases militaires dans ces deux provinces, ce qui a été qualifié d'occupation par la Géorgie. La communauté internationale considère que l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie font partie du territoire géorgien.