Abandon des charges : DSK "reconnaissant"

  • A
  • A
Abandon des charges : DSK "reconnaissant"
A ma sortie du tribunal, l'avocat de Nafissatou Diallo a pris la parole et dénoncé un déni de justice.@ Capture écran I-Télé
Partagez sur :

 Revivez minute par minute l'audience de lundi.

> Cet article est réactualisé régulièrement. Cliquez ici pour lire la dernière version.

 > Suivez le compte Twitter de Jean-Philippe Balasse, correspondant d'Europe 1 à New York

L'audience s'annonçait décisive. Le procureur dans l'affaire DSK, avait convoqué lundi l'accusatrice de l'ancien patron du FMI, dans ce qui apparaissait comme une étape décisive vers l'abandon des poursuites pénales contre Dominique Strauss-Kahn. Nafissatou Diallo, une femme de ménage guinéenne de 32 ans qui accuse Dominique Strauss-Kahn d'agression sexuelle dans une suite du Sofitel à New York, était attendue avec son avocat Kenneth Thompson dans les bureaux du procureur à 21 h, heure de Paris.

23h38 : "Mensonges accablants" de Diallo. Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo ont bien eu une relation sexuelle, mais les mensonges "accablants" proférés par la femme de chambre rendent la poursuite de la procédure impossible, a affirmé lundi le procureur de Manhattan Cyrus Vance. Dans un document de 25 pages adressé au juge chargé de l'affaire DSK, le procureur a expliqué que des éléments matériels prouvaient que Nafissatou Diallo avait eu "une relation sexuelle précipitée" avec l'ancien patron du FMI, mais qu'il n'était pas possible de certifier qu'elle lui avait été imposée.

22h20 : Martine Aubry "très heureuse". Martine Aubry, candidate à la primaire socialiste, s'est dite "très heureuse" de l'annonce lundi soir de la demande d'abandon des poursuites contre Dominique Strauss-Kahn par le procureur de New York, soulignant penser "avec énormément d'affection à Dominique et Anne". Harlem Désir, premier secrétaire par intérim du Parti socialiste, a par ailleurs dit son "immense soulagement".

21h55 : Motion de non-lieu. D'après la défense de DSK, le procureur a adressé au juge une motion de non-lieu. DSK est "reconnaissant" envers le procureur, ont ajouté ses avocats. "Dominique Strauss-Kahn et sa famille sont reconnaissants envers le bureau du procureur d'avoir sérieusement pris en compte nos préoccupations et d'avoir conclu de son propre chef que ce dossier ne pouvait pas aller plus loin", ont déclaré les avocats dans un communiqué.

21h52 : Les socialistes se réjouissent. Le député strauss-kahnien, Jean-Marie Le Guen, s'est "réjoui" lundi soir que Dominique Strauss-Kahn "retrouve sa liberté d'action et de parole qui sera tant utile à notre pays". Le député socialiste André Vallini, proche de François Hollande, a salué de son côté "une très bonne nouvelle pour (DSK) et pour tous les socialistes français", interrogé par I-Télé.

21h45 : Scène de chaos devant le tribunal. "Bataille de caméras, des cris, rafales de vent. Et les paroles à peine audibles de Kenneth Thompson. J'ai rarement vu un tel chaos", rapporte Jean-Philippe Balasse, correspondant d'Europe1 à New-York, présent devant le tribunal. 

21h29 : Abandon des charges demandé. Le parquet demande au juge de New York d'abandonner les poursuites à l'encontre de DSK.

21h23 : L'accusation dénonce un déni de justice. L'avocat de Nafissatou Diallo a pris la parole et dénonce déjà un déni de justice. "Le procureur de Manhattan Cyrus Vance refuse le droit à la justice d'une femme victime d'un viol", a-t-il déclaré à la presse.

21h19 : Diallo est ressortie. L'accusatrice de DSK est ressortie du tribunal, annonce Jean-Philippe Balasse, correspondant d'Europe1 à New-York. L'entretien n'aura duré qu'une dizaine de minutes. Nafissatou Diallo est debout, impassible face à une forêt de caméras, constate Jean-Philippe Balasse.

22.08 diallo tribunal 930620

© Capture écran I-télé

21h05 : Nafissatou Diallo est arrivée au tribunal. La plaignante et son avocat Kenneth Thompson sont arrivés au tribunal de New York pour rencontrer le procureur Cyrus Vance.

20h35 : Diallo porte plainte en France. L'accusatrice de Dominique Strauss-Kahn va déposer plainte en France mardi pour tentative de subornation de témoin contre un adjoint au maire de Sarcelles, a-t-on appris lundi auprès de l'avocat Me Thibault de Montbrial. Cet adjoint du maire François Pupponi, proche de DSK, est accusé d'avoir fait pression sur une femme qui affirme avoir eu une liaison avec Dominique Strauss-Kahn, pour la dissuader de témoigner.

19h46 : Thompson demande un autre procureur.  Les avocats de Nafissatou Diallo ont officiellement demandé lundi la récusation du procureur de Manhattan, qu'il jugent "biaisé", et la nomination d'un procureur spécial. Kenneth Thompson et Douglas Wigdor ont fait cette demande dans un mémorandum soumis à la Cour suprême de New York. Kenneth Thompson avait déjà écrit une lettre au procureur début juillet, après la révélation d'un certain nombre de récits erronés de sa cliente, pour lui demander de se dessaisir et de laisser un procureur spécial reprendre l'affaire, ce qui avait été sans conséquence.