A quoi ressemblait l’univers il y a 13 milliards d’années ?

  • A
  • A
A quoi ressemblait l’univers il y a 13 milliards d’années ?
Le satellite européen Planck a dévoilé jeudi l'image la plus précise jamais réalisée de l'Univers.
Partagez sur :

PHOTO - Le satellite européen Planck a dévoilé jeudi l'image la plus précise jamais réalisée de l'Univers.

Une image inédite. Lancé en 2009 sur les traces de la toute première lumière émise après le Big Bang, le satellite européen Planck a dévoilé jeudi l'image la plus précise jamais réalisée de l'Univers dans sa prime jeunesse, lui donnant tout de même au passage un coup de vieux de 80 millions d'années.

Un pas de géant pour les astrophysiciens. "C'est un pas de géant dans la compréhension des origines de l'Univers" qui serait né  il y a  13,82 milliards d'années,  avec une connaissance vingt fois meilleure qu'auparavant, s'est félicité le directeur général de l'Agence spatiale européenne (ESA), Jean-Jacques Dordain, en présentant les premiers résultats de Planck à Paris.

Un ballon de rugby géant. Certes, cette carte "ressemble un peu à un vilain ballon de rugby ou à une oeuvre d'art moderne, mais je peux vous assurer que certains scientifiques auraient pu échanger leurs enfants contre cette image", s'est amusé George Efstathiou, astrophysicien à l'Université britannique de Cambridge, qui commentait les résultats de Planck au siège de l'ESA.

21.03-univers-2003

La qualité de l'image, prise par le satellite Planck, est dix fois plus importante que le dernier cliché disponible pris par la Nasa en 2003.

21.03-universe-2003

Ici l'image prise par le satellite Cobe en 2006 montre bien les différentes zones de température.

 

Avant, l’univers était trop chaud. L’image envoyée par le satellite européen jeudi est un cliché "de l'Univers tel qu'il était 380.000 ans après le Big Bang", seulement, lorsque sa température frisait les 3.000°C, a souligné George Efstathiou. Avant cela, l'Univers était si chaud qu'aucune lumière ne pouvait s'en échapper. Planck a donc capturé, sur l'intégralité du ciel, la trace fossile des tout premiers photons (grains de lumière) qui ont jailli dans le cosmos, voyageant pendant plus de 13 milliards d'années pour nous parvenir.