À Phoenix, les Latinos mobilisés contre Donald Trump

  • A
  • A
Partagez sur :

Des associations très actives tentent de faire basculer l'Arizona, État très conservateur, en faveur d'Hillary Clinton grâce au vote latino. 

Deux millions de dollars en publicité. C'est ce qu'a dépensé cette semaine Hillary Clinton en Arizona, cet État qui n'a pas voté démocrate depuis 1996. La candidate démocrate à la Maison-Blanche y a aussi envoyé la première dame Michelle Obama, sa fille Chelsea Clinton et même son rival malheureux de la primaire, Bernie Sanders. Avec un objectif en tête : le vote latino, qui pourrait faire basculer l'Arizona. Des associations hyper actives tentent de réveiller "le géant endormi" en incitant les Latinos à aller voter. En un an, ces associations en enregistré 150.000 nouveaux électeurs en un an. Elles continuent aujourd'hui à faire du porte-à-porte quotidien dans les quartiers hispaniques. 

Ramona ne "veut pas de l'autre type raciste". Pour ces associations, cette campagne électorale se décline autant en anglais qu'en espagnol. "On n'est là pour s'assurer que Trump ne sera pas élue", répète Claudia à chaque porte. Avec son équipe, elle passe de maison en maison dans ce quartier pauvre et latinos du sud de Phoenix. Sur la liste de Claudia, beaucoup d'habitants n'ont jamais voté telle Ramona. Aujourd'hui, cette retraitée de 89 ans a reçu son bulletin pour voter par la poste. Claudia vient s'assurer qu'elle le remplit correctement. La vieille dame veut cocher Clinton parce que dit-elle, "elle ne veut pas de l'autre type raciste".

"J'ai très peur s'il gagne". "J'ai très peur s'il gagne", confie Claudia à propos de Donald Trump."Il parle de construire un mur à la frontière mais il l'a déjà fait sans le ciment et les pierres (...). Il nous a déjà séparés avec le racisme qu'il engendre", déplore-t-elle. "On nous regarde différemment maintenant. Je suis brune très brune de peau et je sens le regard des gens", ajoute-t-elle, même si elle fera tout pour qu'Hillary Clinton l'emporte le 8 novembre prochain.