A Philadelphie, l'agresseur d'un policier se réclame de Daech

  • A
  • A
A Philadelphie, l'agresseur d'un policier se réclame de Daech
Capture d'écran d'une vidéo montrant l'attaque@ AFP PHOTO /PHILADELPHIA POLICE DEPARTMENT
Partagez sur :

Un homme de 30 ans s'est revendiqué de Daech après avoir blessé un policier de plusieurs balles jeudi soir à Philadelphie.

Un homme a blessé un policier de plusieurs balles jeudi soir à Philadelphie, un acte qu'il a revendiqué au nom du groupe Etat islamique. L'agresseur, identifié sous le nom d'Edward Archer, a tiré onze balles peu avant minuit sur le policier qui était dans son véhicule de patrouille. Trois balles ont atteint l'agent à un bras. Le policier a pris en chasse le tireur et l'a interpellé.

L'homme, âgé de 30 ans, a par la suite dit avoir commis son acte "au nom de l'islam". "Il a dit qu'il prête allégeance à l'Etat islamique, qu'il suit Dieu et que c'est la raison pour laquelle il a été appelé à faire ça", a indiqué le capitaine de police James Clark.

Le maire de Philadelphie, le démocrate Jim Kenney, qui a prêté serment lundi, a estimé que l'acte d'Archer n'avait rien à voir avec l'islam. "Cet acte a été commis par un criminel à l'aide d'un pistolet volé", a-t-il déclaré.

La mère du tireur a signalé que son fils avait eu des problèmes psychiatriques par le passé. Le Conseil des relations américano-islamiques (CAIR), l'un des groupes représentant les musulmans aux Etats-Unis, a indiqué que l'homme "ne semblait pas être" un musulman pratiquant.