A Pescara del Tronto, les sauveteurs entre efforts et espoir

  • A
  • A
Partagez sur :

Le séisme, qui a frappé le centre de l'Italie mercredi, n'a épargné aucune maison du hameau de ce village de 135 habitants.

REPORTAGE

Ce village à flanc de montagne a été transformé en amas de gravas écrasés sur le versant, après le violent séisme secouant l'Italie mercredi. Sur les 135 habitants de Pescara del Tronto, au centre de l'Italie, au moins dix ont été tués.

Les habitants évacués. Le séisme n'a épargné aucune maison du hameau. Les habitants ont été évacués. Seuls quelques-uns ont tenté prudemment de sauver quelques affaires d'une bâtisse tenant à peine debout : un service à thé, un album photo.

"On a réussi à la sauver". Jeudi, les sauveteurs s'activaient toujours au milieu des ruines. Le tout sans pelleteuse pour éviter de faire courir un risque à d'éventuels survivants. La veille, ils ont réussi à extirper une fillette des gravas : "On a commencé à creuser à l'endroit où l'on avait localisé sa chambre. Il nous a fallu plusieurs heures car la maison était effondrée", raconte un pompier au micro d'Europe 1. "Les collègues sont arrivés au niveau de la chambre et là ils ont entendus des gémissements. Tout le monde venait pour aider à creuser. Enfin on a réussi à la sauver et elle a été transportée à l'hôpital."

40 corps. Giorgia, seule rescapée des décombres de Pescara, a retrouvé ses parents. Sa grande sœur, qui dormait dans la même chambre au moment du séisme, n'a pas survécu. Au total, 40 corps ont été découverts à Pescara del Tronto.