À New-York, l'Hermione a salué la statue de la Liberté

  • A
  • A
À New-York, l'Hermione a salué la statue de la Liberté
L'Hermione dans le port de New-York. @ KENA BETANCUR / AFP
Partagez sur :

EN IMAGES - À l'occasion de la fête nationale américaine, la frégate "L'Hermione" a participé à une parade nautique à New-York.

Elle a été la star de la journée. La frégate "L'Hermione", réplique du vaisseau du général La Fayette qui au 18e siècle est venu en aide aux Américains, a participé samedi à une parade nautique dans la baie de New-York, à l'occasion de la fête nationale américaine. Point d'orgue symbolique de cet événement : le passage devant la statue de la Liberté. Parti de France le 18 avril dernier, le navire était arrivé aux États-Unis le 5 juin dernier.



C'est à la mi-journée que L'Hermione a commencé sa parade, entourée d'une flottille d'une dizaine de bateaux qui l'avaient auparavant rejointe près du pont du Verrazano, dans la baie de New York. Tous ont ensuite fait route ensemble vers l'île de la Statue de la Liberté, autre symbole de l'amitié franco-américaine puisque, oeuvre du sculpteur Auguste Bartholdi, elle a été donnée par la France aux États-Unis en 1884.



Les ministres français de l'Écologie Ségolène Royal et de la Défense Jean-Yves Le Drian ont assisté à la rencontre entre L'Hermione et la statue de la Liberté depuis un bateau des garde-côtes, le "Sturgeon Bay", avant que L'Hermione n'effectue une boucle sur la rivière Hudson, qui longe Manhattan par l'ouest. Elle devait ensuite jeter l'ancre pour la nuit sur la petite île de Governors island.



L'Hermione, dont la construction à Rochefort en France a pris 17 ans, est la réplique exacte du trois-mâts à bord duquel le jeune marquis de La Fayette était venu en 1780 apporter le soutien de la France aux insurgés américains contre l'Angleterre. Le navire avait d'ailleurs participé à la bataille décisive de Yorktown à l'automne 1781, avant de revenir en France en 1782 où il disparaît en 1793. 

Boston, le Canada, puis, retour en France. Après ces célébrations du 4 juillet, L'Hermione devait reprendre sa route vers le nord. Elle fera encore escale à Greenport, Newport, Boston, Castine, Lunenburg au Canada, avant l'archipel français de Saint-Pierre et Miquelon, au sud de Terre Neuve. Elle retraversera ensuite l'Atlantique direction Brest, où elle est attendue le 10 août, avant son retour à Rochefort à la fin août.